Du rire au drame # 15

riredrame

Je vous propose de rendre hommage à la plume des auteurs qui ont marqué ma semaine. Chaque mercredi je présenterais les citations qui m’ont fait rire et pleurer cette semaine.

Si ça vous tente, vous pouvez créer un article similaire sur votre blog et ajouter un lien ici vers cet article en cliquant sur le bouton « ajoutez votre lien » en bas de page.

Attention spoilers:  certaines citations peuvent dévoiler une partie de l’intrigue.

Les rires:

Elle put lire dans ses pensées que le renflement pressé contre le bas de son ventre n’était rien d’autre qu’un concombre qu’il avait fourré dans son pantalon; des épaulettes cousues à sa veste lui donnaient cet air athlétique, et la mine attirante qu’il arborait n’était que le résultat d’un autobronzant.

Les Vampires Argeneau, Tome 1 : En-cas d’urgence par Lynsay Sands

Ce fut un ébat poli et détaché, dépourvu de passion et d’émotion, froid et mécanique. En un mot: tout sauf excitant. Un peu comme prendre un laxatif: ça permet d’effectuer la tâche, nettoie les conduits, mais laisse un arrière-goût déplaisant.

Les Vampires Argeneau, Tome 1 : En-cas d’urgence par Lynsay Sands

Jag avait laissé pousser sa barbe et Karen trouvait son bouc absolument craquant. Impossible de se mettre en colère devant cet homme. Chaque fois qu’elle posait les yeux sur lui, elle avait envie de l’entraîner dans un coin sombre pour lui expliquer deux ou trois choses sur la vie des abeilles et des fleurs.

Les chevaliers des ténèbres, Tome 1 : Rencontre nocturne par Lisa Renee Jones

Les Drames:

– C’est impossible.
– Pourtant, c’est la vérité. Je ne sais pas comment. Je sais juste que ces souvenirs me reviennent. Je te connais. Je nous connais.
Lentement, il relâcha son emprise et enfouit son visage dans son cou. Il tremblait, aussi ébranlé que le jour où elle lui avait été enlevée. Sa présence entre ses bras était si merveilleuse. Si parfaite. Il l’attira contre lui pour l’envelopper de tout son corps, comme s’il craignait qu’il ne s’agisse encore que d’un rêve. Comme s’il craignait de la perdre de nouveau. Elle lui caressait le dos, les épaules, la nuque. Ses doigts s’emmêlèrent dans ses cheveux pour l’apaiser. Il ne parvenait pas à la regarder, sachant qu’il l’avait trahie autrefois.
– Je suis désolé, chuchota-t–il.

Les chevaliers des ténèbres, Tome 1 : Rencontre nocturne par Lisa Renee Jones

Et vous? qu’est ce qui vous à  fait rire et pleurer cette semaine?

  1. Lakay an Nou
Ajoutez votre lien Il reste 259 jour(s) et 18 heures(s) pour participer

2 réflexions au sujet de « Du rire au drame # 15 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *