Du rire au drame # 3

riredrame

Je vous propose de rendre hommage à la plume des auteurs qui ont marqué ma semaine. Chaque mercredi je présenterais les citations qui m’ont fait rire et pleurer cette semaine.

Si ça vous tente, vous pouvez créer un article similaire sur votre blog et ajouter un lien ici vers cet article en cliquant sur le bouton « ajoutez votre lien » en bas de page.

Attention spoilers:  certaines citations peuvent dévoiler une partie de l’intrigue.

Les rires:

—    À propos, où est mon cher tonton ?

—    Son Altesse travaille sur la bataille de Crécy, ce matin. Il a annexé la porcherie, qui par chance était vide de ses occupants habituels, et l’a nommée musée de la Guerre impériale. Une cinquantaine de bouteilles de lait représentent les différents régiments et leurs commandants. Cette mise en scène rencontre un vif succès auprès de la progéniture du personnel.

Il était une fois, Tome 1 : Au douzième coup de minuit par Eloisa James

**************************

—    Bref, je suis fou de Victoria, je suis décidé à l’épouser, ma mère exige que j’aie l’accord de mon oncle, et voilà toute l’affaire.

Kate décocha un sourire d’encouragement à son compagnon de voyage. Il s’était donné tant de mal pour enchaîner toutes ces pensées dans un ordre logique que cela méritait quelques félicitations.

Il était une fois, Tome 1 : Au douzième coup de minuit par Eloisa James

******************************

Les Drames:

— Je ne veux plus jamais te voir.

Son ton froid et irrévocable transforma la panique en hystérie. Elle perdit le peu de contrôle qui lui restait et, jetant sa fierté aux orties, s’accrocha à lui de toutes ses forces.

— Non, tu ne le penses pas vraiment.

Il tenta de se libérer mais elle s’accrocha de plus belle.

— Duncan, je t’en supplie… hoqueta-t-elle, le visage ruisselant de larmes.

Il resta insensible à sa supplique. Serrant les mâchoires, il la repoussa brutalement et elle s’effondra sur le sol, le corps secoué de sanglots.

— Ne m’abandonne pas, gémit-elle.

Sans un mot de plus, sans même un dernier regard, il s’enfonça dans l’obscurité aussi furtivement qu’il était apparu.

Le clan Campbell, Tome 3 : Trahi par Monica McCarty

***********************

— Elle le battait?

— Avec un tisonnier, principalement, précisa Eleanor d’une voix calme. Cameron est certes un homme grand et fort, donc il pouvait l’arrêter. Mais, généralement, il encaissait les coups pour la détourner de Daniel. Ou alors Elizabeth attendait que Cameron se soit endormi pour s’en prendre à lui. Elle lui a même fait prendre du laudanum une ou deux fois à son insu, selon Hart. Cameron a pris l’habitude de ne jamais s’endormir en sa présence.

Les péchés de lord Cameron par Jennifer Ashley

***************************

Et vous? qu’est ce qui vous à  fait rire et pleurer cette semaine?

  1. MargheriteLis
Ajoutez votre lien Il reste 58 jour(s) et 13 heures(s) pour participer

6 réflexions au sujet de « Du rire au drame # 3 »

    1. nikita Auteur de l’article

      c’est comme ça que je fais moi, je note dés qu’un passage me fait rire ou m’émeut.et avec la liseuse c’est encore plus simple lol. Sinon tu peux te préparer ton billet à l’avance en brouillon et le remplir au fur et à mesure de tes lectures pour qu’il soit prêt pour mercredi prochain 🙂
      aller viens jouer avec moi :))

      Répondre
  1. Founa

    Punaise j’avais oublié comme cette partie prenait au gorge (Les péchés de lord Cameron par Jennifer Ashley)
    Je n’ai pas pu lire cette semaine, malheureusement, donc pas d’article 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *